Compte-rendu de la journée de Fête du Développement Durable à Sucé sur Erdre.

Compte-rendu de la journée de Fête du Développement Durable à Sucé sur Erdre.

Très bon accueil des responsables de l’organisation (Nadège P. et Pierre L.). Et d’Olivier G. qui semble au courant de tous les projets de la commune. Par exemple le prêt gratuit de vélos électriques pendant 15 jours ou la création récente de tracés chaucidou (voie centrale pour véhicules bordée de pistes cyclables), une découverte pour moi, etc.

Par contre, pénurie de visiteurs… probablement due à la pluie drue qui s’est manifestée dès 14h, mais même le matin le public ne s’est pas bousculé.
Les seuls visiteurs sur le périmètre économies d’énergie ou mobilités électriques étaient des convaincus et du coup l’action inspiratrice de rouler en véhicules zéro émission pour les indécis fut mince.

Sur ce périmètre on trouvait :

  • Enedis avec Linky
  • une société gérant l’éclairage public de Sucé (avec LED qui sont, de base, peu éclairantes et qui, au passage de piétons, éclairent progressivement plus),
  • un installateur de panneaux solaires,
  • divers stands de la municipalité qui proposaient des ampoules LED gratuites, et des « défis » pour les particuliers pour être aidés à diminuer les consommations diverses de l’habitat avec mallettes composées de multiples mesureurs, y compris celui que l’on ajoute sur le pommeau de douche pour mesurer les litres d’eau consommés,
  • Acoze,
  • Sydégo, la branche « borne » du syndicat départemental d’énergie de Loire-Atlantique (Sydela).

Et donc, nous avons discuté avec Amandine A., de Sydégo, notre voisine de stand, qui gère l’installation des bornes sur le 44 et cela fut instructif. Elle est repartie avec quelques disques de recharge Acoze et serait partante pour en mettre dans les courriers du Sydégo comprenant les badges des personnes qui s’abonnent au réseau du 44.

Elle nous a expliqué que le coût (financement et entretien) des bornes est sans rapport avec celui payé par les VE qui s’y connectent et qu’il faut force subventions pour payer tout cela (l’ADEME y participe).
De plus, se joue maintenant l’harmonisation avec les départements voisins (badges et coûts) ; pas triste ! Alors quand il s’agira d’harmoniser les régions !

 

Nous avons pu faire essayer la Tesla à un visiteur de la dernière heure qui a été très heureux de l’opération. Un peu bluffé par l’autopilote, il a aussi apprécié le concept général de véhicule électrique.

Par ailleurs on a discuté avec un partisan des batteries interchangeables plutôt que des bornes de recharge ; on lui a expliqué que le modèle économique ne fonctionnait pas, mais peine perdue.

Il y avait aussi des stands multiples, avec plantes, graines, stand de recyclage, de compostage, de deux-roues électriques, etc.

Pour l’année prochaine, se pose la question du peu de visiteurs présents : peut-être un lieu moins éloigné du centre-ville ? Plus de publicité ? La mauvaise météo a sûrement participé à cette défection du public.

Contribution: Georges RICOU


Compte -rendu du Salon de la Mobilité Grand Est organisé le 12 octobre 2018 à Metz-Expo.

L’ACOZE, représentée par Yves (Bug Danny), Jean-François (jefrusel) et Alain (alainrvt) , a participé à ce salon comme membre de l’association GEME (Grand Est Mobilité Électrique), en tant qu’exposant de conseils sur l’utilisation au quotidien d’un véhicule électrique.

Le salon débutait à 9 h, la matinée étant réservée aux professionnels et aux élus (250 invités) pour suivre des tables rondes jusqu’à 13 h. À midi, un repas était offert par l’organisateur.
À partir de 13h, le Salon a ouvert ses portes gratuitement au public.

Au cours des diverses tables rondes, rien de nouveau, hormis le fait de constater que la Région Grand Est, avec qui la GEME a signé un partenariat par contrat, se réveille enfin !

Une table ronde, par contre, a retenu une attention particulière, car elle traitait des relations avec nos voisins allemands et suisses, ce qui nous a permis de connaître leurs avancées sur le sujet de la Mobilité électrique.

L’Allemagne :
Il est indéniable que la Mobilité Électrique en Allemagne désire être la référence à très court terme.
Un représentant (M. NOVAK) d’une grosse métropole du centre de l’Allemagne ( Hannover- Braunschweig- Göttingen) de 19 000 km2 avec 4 millions d’habitants a clairement énoncé l’enjeu de la Mobilité électrique en Allemagne. Ils sont conscients de la nécessité d’arrêter les centrales au charbon et de les remplacer par du renouvelable éolien et photovoltaïque.

L’accent sera mis pour favoriser le véhicule électrique dans les villes et dans les flottes des organismes publics et privés pour sortir du diesel. D’ici peu, tous les diesels, même récents, seront interdits en centre-ville.

La RENAULT ZOE est actuellement le véhicule le plus vendu, mais l’offre RENAULT est trop peu diversifiée, donc certaines marques étrangères seront sollicitées. Quant aux industriels automobiles allemands, ils ne sont pas encore compétitifs et sont très en retard, ils ont refusé de « jouer le jeu » à temps. Le nombre de véhicules électriques disponibles est très insuffisant par rapport à la demande. Il faut 6 mois à 1 an d’attente entre la commande et la livraison. Il a précisé que les asiatiques avaient une longueur d’avance.

L’incompréhensible est que tout peut-être financé aujourd’hui, l’argent nécessaire est en banque, il ne faut juste que la volonté pour tout mettre en œuvre.

Il a bien sûr émis le souhait que l’Europe aboutisse enfin sur un projet de fabrication de batteries en commun, cela urge : SIEMENS entre autres est sur le coup.

La difficulté en Allemagne est signifiée par beaucoup d’individualités au niveau des communes, chaque groupement de communes dispose d’un gestionnaire de l’électricité (chez nous ce sont les syndicats départementaux).

En conclusion, il nous a interpellé en disant : « le meilleur coin du monde où la Mobilité Electrique est au top : la Californie, avant la Norvège et la Hollande ! La Californie est symbole de modernité et technologie. Ici (sous-entendu la France et l’Allemagne), désirons-nous continuellement montrer être à l’opposé ? ».

La Suisse :
Cela est très compliqué, car il existe plus de 600 entreprises d’électricité. Toutefois, la volonté de mettre en place des infrastructures de recharge est présente, il existe un opérateur fédéral : e-Move Mobility.

Le véhicule le plus vendu est la TESLA, suivi de la RENAULT ZOE, il n’existe aucune aide à l’achat. Par contre, par canton, des soutiens financiers existent pour l’implantation de bornes de recharge.
                                                __________________________

Maintenant, en ce qui concerne la participation du public l’après-midi, ce n’a pas été une réussite du fait du calendrier (un vendredi) et de l’endroit isolé dans les faubourgs de Metz.

Un nouvel adhérent, très actif sur le véhicule électrique, est venu rejoindre les rangs de l’ACOZE et un ancien acozien qui est reparti avec des disques et des flyers va reprendre du service !

Nous n’avons jamais eu de temps mort.

Les échanges avec les professionnels ont été fructueux ainsi qu’avec un des dirigeants de la GEME qui va nous faire participer aux futurs débats et un représentant de BFCME ( Bourgogne Franche Comté Mobilité Électrique) qui désire échanger avec nous.

L’EP-Tender a été une attraction grâce à Yves qui a mis en avant le nouveau Tender à batterie (60 kWh).

En conclusion, cette journée a été très positive pour l’ACOZE qui renforce son image d’association d’utilisateurs de véhicules zéro émission.
Pour l’année prochaine nous avons été sollicités pour participer au Salon des Décideurs de l’Espace Public du Grand Est les 30, 31 janvier et 1er février 2019, sont attendus plus de 300 maires et plus de 3 000 visiteurs. Malheureusement le droit d’entrée est très élevé pour le budget d’une association comme la nôtre (1 500 €), à moins de trouver un mécène d’ici cette date. C’est dommage, car cela renforcerait l’image de l’ACOZE.

Contribution : Alain REVAULT – Président de l’ACOZE


Puissance de charge des VE (mise à jour)

L’ACOZE vous informe de la mise à jour de la page Puissance de charge des VE sur les différentes bornes (se trouvant dans le menu « Documents »).

Dans cette page se trouvent:
– un tableau comparatif avec les VE commercialisés,
– et des fiches individuelles pour chaque VE


Mondial tech: EP Tender remporte le Startup Award dans la catégorie Systèmes de stockage et d’énergie !

https://www.youtube.com/watch?v=cwOldOs8XY0
Félicitations à toute l’équipe EP Tender.

SOLARIMPULSE


Compte-rendu du Tour SDEPA 64

Les membres présents d’ACOZE étaient :
Teirhy – Vice Président surnommé Bip Bip – Kia Soul
Paxkal 64 – Trésorier/Secrétaire membre de la Côte Basque – Zoé 40
François64 – Membre émérite de la région Paloise – Zoé 22
discipulus – Membre récent et non moins passionné de notre forum – Hyundai Ioniq

Pour les trois premiers, ayant fait le parcours Sud des Pyrénées Atlantiques en 2017, nous avons été affectés au parcours Nord (Pau-Biarritz en violet) pour varier le plaisir avec notre membre récent discipulus.

Départ de Pau

Première étape : Arbus

Seconde étape : Mazerolles

Troisième étape : Arthez de Béarn

Quatrième étape : Sault-de-Navailles

Cinquième étape : Orthez

Sixième étape : Salies de Béarn

Septième étape Bardos

Huitième étape Urcuit

Article du Sud Ouest du 29/09/2018 Édition Côte Basque

Dernière étape Biarritz Parking Beaurivage où un « cocktail dinatoire » a été offert aux participants.

Au nom des participants de l’ACOZE nous remercions le SDEPA, les concessions Eden Auto de Pau, Bayonne, Biarritz pour leur participation à l’élaboration de ce second tour de mobilité électrique des Pyrénées Atlantiques.
Un grand merci aux Maires et à leurs Adjoints et membres de leurs communes qui nous ont reçus avec beaucoup de gentillesse et une aide sympathique pour nous aider à résoudre les énigmes proposées concernant leur commune.
Ce tour aura permis une nouvelle fois de prouver que les parcours proposés permettent de se déplacer sans problème dans un département avec tout type de véhicule électrique.
Deux participants de l’ACOZE venaient de la région Bordelaise, un de la Côte Basque, un de la région Paloise.

Contribution: PAXKAL64


L’ACOZE  ayant adhéré à l’AVERE-France par l’intermédiaire du GEME, Grand-Est Mobilité Électrique, nous mettrons ici sa Newsletter mensuelle.

La newsletter de l’Avere-France N°413 – 26 septembre 2018

Focus de la semaine

EVS32 : derniers jours pour soumettre vos résumés de contribution sur la plateforme Call for papers
EVS32 : derniers jours pour soumettre vos résumés de contribution sur la plateforme Call for papers
Rendez-vous avec les adhérents de l’Avere-France au Mondial Paris Motor Show du 4 au 14 octobre !

25 septembre 2018 Alors que le 31ème « International Electric Symposium & Exhibition & International Electric Vehicule Technology Conference » se tiendra bientôt à Kobe au Japon, un call for papers vient d’être lancé pour la 32ème édition. Attention puisque vous pouvez envoyer vos résumés de contributions jusqu’au 28 septembre ! […]

Rendez-vous avec les adhérents de l’Avere-France au Mondial Paris Motor Show du 4 au 14 octobre !
Bemobi accompagne les entreprises dans leurs projets de mobilité durable

25 septembre 2018 Dans quelques jours s’ouvriront les portes de l’édition 2018 du Mondial Paris Motor Show. Un moment à ne pas rater, puisque de nouveaux véhicules rechargeables devraient être présentés en nombre. L’Avere-France vous invite sur l’espace Mobilités Electriques pour découvrir les dernières avancées technologiques et rencontrer plusieurs de ses adhérents sur le stand aux couleurs de l’association, situé hall 2.2 allée A stand 10. […]

Bemobi accompagne les entreprises dans leurs projets de mobilité durable

21 septembre 2018 Alors que le vélo à assistance électrique est de plus en plus plébiscité et que le gouvernement annonce des investissements d’importance pour développer la pratique du cycle, Bemobi accompagne les entreprises souhaitant mettre en selle leurs employés. En pleine Semaine Européenne de la Mobilité, l’écomobilité est à la portée de toutes les entreprises et structures publiques ! […]

L’ actualité de nos adhérents

Bornes de recharge : Total acquiert G2Mobility et renforce sa collaboration avec Nexans
Bornes de recharge : Total acquiert G2Mobility et renforce sa collaboration avec Nexans
Renault EZ-Pro : un utilitaire électrique et autonome pour le dernier kilomètre

25 septembre 2018 Le groupe Total continue de diversifier ses activités dans le domaine de la mobilité électrique. L’acquisition de G2Mobility doit notamment lui permettre d’accélérer le développement de ses activités autour de la recharge des véhicules électriques. […]

Renault EZ-Pro : un utilitaire électrique et autonome pour le dernier kilomètre
DBT lance une plateforme dématérialisée pour ses bornes de recharge

24 septembre 2018 Concept de robot-véhicule électrique et partagé, le Renault EZ-Pro a été présenté en première mondiale au Salon du véhicule utilitaire de Hanovre. Capable de fonctionner en convoi et de manière 100 % autonome, il incarne la vision du constructeur en matière de livraison du dernier kilomètre. […]

DBT lance une plateforme dématérialisée pour ses bornes de recharge
Marcel lance e.co, un service VTC 100 % électrique à Paris

24 septembre 2018 Cherchant à répondre aux enjeux de connectivité des bornes de recharge, la plateforme DIP2 de DBT permet de relier l’ensemble de l’écosystème du véhicule électrique. […]

Marcel lance e.co, un service VTC 100 % électrique à Paris
Electric For You : Volkswagen lance son offensive pour l’électrique pour tous

21 septembre 2018 Les VTC électriques roulent dans Paris ! La start-up française Marcel s’est dotée de 100 Renault ZOE électriques pour transporter ses clients sans pollution atmosphérique ni nuisance sonore. Une flotte appelée à grandir au cours des prochains mois. […]

Electric For You : Volkswagen lance son offensive pour l’électrique pour tous
BMW dévoile Vision iNext, son nouveau concept électrique

20 septembre 2018 Centrée sur la nouvelle plateforme MEB, pour Modular Electric drive Matrix, l’offensive électrique de Volkswagen conduira au lancement de pas moins 27 modèles à travers le monde entier d’ici à 2022. […]

BMW dévoile Vision iNext, son nouveau concept électrique

19 septembre 2018 Appelé à devenir le nouveau porte-drapeau de la gamme i, Vision iNext incarne les ambitions du constructeur en matière de mobilité électrique. Un concept dont la version de série est promise pour 2021. […]

L’actualité de la mobilité électrique

A Lyon, 100 % des futures acquisitions de bus seront à faibles émissions à partir de 2020
A Lyon, 100 % des futures acquisitions de bus seront à faibles émissions à partir de 2020
Les Français plébiscitent le vélo à assistance électrique !

20 septembre 2018 Pour le Sytral, l’autorité organisatrice des transports du Grand Lyon, il n’existe plus aucun doute sur le choix de véhicules à adopter. Dès 2020, 250 nouveaux bus à faibles émissions viendront renforcer la flotte lyonnaise en remplacement d’anciens modèles thermiques. Le Sytral anticipe ainsi de cinq ans les obligations d’équipement prévues par la Loi sur la transition énergétique de 2015. […]

Les Français plébiscitent le vélo à assistance électrique !

19 septembre 2018 Alors que le Plan Vélo du gouvernement vient d’être annoncé, l’Avere-France et Mobivia dévoilent les résultats de leur quatrième baromètre réalisé par l’Institut IPSOS « Les Français et la mobilité électrique » et les chiffres clés du marché du vélo à assistance électrique. […]

En bref…
  • Malaisie, 3 000 stations de charge prévues avant la fin 2019 > nst.com
  • Ford annonce son nouveau camion électrique et semi-autonome > Carscoops.com
  • Le Portugal se prépare à une ruée sur le lithium > Liberation.fr
  • Porsche confirme la fin de sa motorisation diesel > Greencarreports.com
  • Le Crédit d’Impôt transition Énergétique prolongé d’un an > Letelegramme.fr

La voiture électrique démystifiée

Sur nos stands, lors de salons ou de manifestations sur la mobilité électrique, nous rencontrons des gens qui se posent beaucoup de questions sur la voiture électrique.
Certains arrivent perclus de contre-vérités dues à une désinformation encore colportée par des journalistes en mal de buzz.
Il nous a donc paru nécessaire de réaliser un diaporama résumant toutes les facettes du VE, en répondant, simplement, aux questions les plus fréquentes.
Après avoir vu cette petite vidéo (diaporama), vous en saurez plus que votre concessionnaire automobile.
Autonomie, recharge, coût, entretien, pollution etc. n’auront plus de secret pour vous.
Bon visionnage.

VIDEO

Contribution: Yves Duverneix

Journée Mobilité douce à Sucé sur Erdre (44) le 6 octobre 2018

La municipalité de Sucé sur Erdre (banlieue nord de Nantes) organise une journée « Mobilité douce » le 6 octobre 2018.

Le thème est la mobilité douce en général :
À ce titre la SNCF, la TAN (transports publics Nantais), ENEDIS, SYDELA (syndicat d’énergie de Loire Atlantique) sont partenaires de l’événement.

L’ACOZE  sera présente

Venez en discuter sur notre forum: Discussion


Nouvelle Aquitaine Électrique Tour 2018

Le Nouvelle Aquitaine Électrique Tour 2018 se déroulait du 18 au 20 septembre et parcourait, cette année, 5 départements : la Haute Vienne, la Corrèze, la Dordogne, la Gironde et la Charente Maritime. 25 véhicules 100 % électriques sont inscrits. Plusieurs membres de l’ACOZE sont présents invités par Jean-François, président de TVE. Pour ma part je participais avec Mazorka (Hervé) en tant que copilote : nous avions choisi d’utiliser sa Zoe pour bénéficier de la batterie de 40 kWh et de la recharge rapide. Rendez-vous était donc pris pour le regroupement des participants le 18 septembre à l’AFPA de Limoges pour les inscriptions, remise des livres de route (très bien faits et très complets) et les instructions.

1er jour : Limoges lac de Vassivière

Sur le site Hyundai présente la Ioniq et la nouvelle Kona équipée de la batterie de 64 kWh.

Après les instructions et un rapide discours des officiels.

Le départ est donné pour une courte étape (58 km) en direction du lac de Vassivière que nous atteignons à la nuit tombée.

2ème jour : lac de Vassivière Bergerac

Réveil à 6 h 00 avec un paysage magnifique depuis la fenêtre de la chambre d’hôtel.

Le temps d’une pose photo pour la belle.

Et nous nous retrouvons pour un petit déjeuner au château de Vassivière distant de 7 km, situé sur une ile au milieu du lac.

Présentation du lac : une retenue d’eau de 970 ha fermée par un barrage dont la vocation est, à la fois, de servir à produire de l’électricité (Production: 115 GWh/an) et à réguler les crues.

Départ à partir de 8 h 30 en direction de Brive (103 km). Nous devons arriver à partir de 11 h 00 à Brive par des petites routes. Le paysage est magnifique mais nous n’avons pas trop le temps de nous arrêter faire des photos si nous voulons respecter les horaires sans enfreindre le code de la route. Nous arrivons à l’heure à Brive pour recharger les véhicules et les hommes.

Pas de visite de Brive, pas le temps, le déjeuner permet toutefois de faire plus ample connaissance avec les autres équipages. Thierry (Bipbip) en profite pour faire la promo du VE et de l’Acoze auprès de FR3.

Départ de Brive à partir de 13 h 30 en direction de Bergerac (115 km), arrivée prévue à partir de 17 h 00 incluant une recharge à Montignac. Nous en profitons pour faire un peu de tourisme, premier arrêt à Terrasson Lavilledieu.

Puis à Montignac pour la recharge prévue qui nous laisse le temps de visiter.

Pour répondre au quiz, prévu pour baliser le parcours et départager les ex aequo, nous nous sommes arrêtés au magnifique château de Losse surplombant la Vézère.

Et, le temps imparti étant plus large, nous en profitons pour faire un peu de tourisme, admirant au passage le village troglodyte de La Roque Saint-Christophe et les falaises le long de la route.

Arrivée dans les temps à Bergerac où le tapis rouge avait été déployé.

Nous profitons du temps des discours et du diner pour faire un complément de recharge, demain nous abordons la Charente Maritime (ZSB Zone Sans Borne) et nous devons rentrer à La Rochelle après le Rallye.

Dodo dans un hôtel en périphérie de la ville.

3ème jour : Bergerac Saintes.

Départ de Bergerac en direction de Saint Émilion (65 km) à partir de 8 h 00 Pointage au château Sansonnet à partir de 9 h 20. Arrivée prévue à Saint Émilion à partir de 09 h 25. La moyenne à respecter n’est pas très élevée mais la consommation sera relevée à l’arrivée, donc nous n’avons pas le temps de visiter. Thierry est chargé de pointer les consommations. Hervé à réalisé 10,9 kWh/100 km mais la Ioniq a réalisé 9,3 kWh/100 km (imbattable), nous avons essayé de soudoyer l’arbitre mais, rien à faire, il est incorruptible.

À Saint Émilion, nous disposons d’une heure pour visiter et, éventuellement, faire provision de produits locaux. Donc nous visitons la ville, les petites ruelles et l’église monolithe (de l’extérieur : il aurait fallu prendre un ticket au syndicat d’initiative et la visite est assez longue).

Départ de Saint Émilion libre à partir de 10 h 05 en direction de Libourne (8 km). Nous ne pouvons pas quitter Saint Émilion sans une petite photo au milieu des vignes.

Arrivée à Libourne pour le déjeuner à l’ancienne École de Gendarmerie, très beau bâtiment en cours de restauration.

Nous en profitons pour faire un petit complément de charge. Départ à partir 12 h 40 en direction de Jonzac (92 km) Sur la route, le quiz nous demande la particularité d’une petite église dans le village de Cars. Nous ne sommes pas en Bourgogne mais bien dans le Bordelais malgré les vignes et les toits en tuiles vernissées.

Malgré quelques petits détours (pour recaler le compteur) nous arrivons dans les temps à Jonzac. Le rendez-vous est à la sortie de la ville mais comment ne pas s’arrêter pour faire quelques photos de cette belle petite ville.

L’arrivée est sur le parking du Centre des Congrès de Jonzac ouvert en octobre 2017.

La municipalité de Jonzac s’est équipée d’un mini bus 19 places 100 % électrique (enfin presque en faisant le tour j’ai trouvé une trappe à carburant, en effet le chauffage reste au fuel). La batterie 80 kWh offre une autonomie de 160 km et 3 places ont été supprimées par rapport au modèle d’origine pour compenser le poids d’une batterie supplémentaire).

Qui a dit qu’une Sun Flower était parfaitement inutile ? :mdr3:

Dernière étape, nous partons de Jonzac à partir de 16 h 00 en direction de Saintes, 43 km. Arrivée prévue à Saintes à partir de 17 h 00. Nous pouvons donc flâner un peu. Ça tombe bien. Pons, sur notre route, mérite qu’on s’y attarde.

Enfin arrivés à Saintes nous sommes accueillis par le maire et un pot arrosé de Pineau des Charentes. J’ai de la chance : je me fais transporter.

Ne reste plus à Hervé qu’à me ramener chez lui pour récupérer ma Zoe, que je retrouve chargée à fond (un grand merci à Madame). Le retour sur Nantes se fait sans encombre si ce n’est 2 déviations dont une assez longue (un pont fermé, sans doute le syndrome de Gênes). Encore une belle réalisation de TVE avec une organisation exemplaire, un grand merci à Jean-François, Mathilde, Sophie et Richard présents tout au long du rallye afin que tout soit parfait. Belle réussite. :amen: :amen: :amen: Contributions: Jean-Noël et Hervé

l’ACOZE membre de l’association GEME : Grand Est Mobilité Électrique

À l’occasion du premier salon de la Mobilité Électrique Grand Est à Metz, le 12 octobre 2018, l’ACOZE rejoint l’association GEME, auprès des 36 autres prestigieux membres.
https://salonmobelec.wixsite.com/geme


Partenaires

Freshmile

PlugSurfing

Altima

EP-Tender

Ecomotion

Prochains évènements

Aucun évènements prévu pour le moment.

Nos documents

Tableaux charge

Flyers

Disques de recharge

Suivez-nous sur Twitter

Archives