REVER Rallye VE en pays Catalan et Baléares

  • 0

REVER Rallye VE en pays Catalan et Baléares

REVER Rallye VE en pays Catalan et Baléares

Bob et l’équipe de Lame66 avaient organisé au début du mois d’octobre ce rallye qui fut, comme les précédentes prestations de Lame66, très réussi.

REVER : Le Défi

Rendez-vous était pris le samedi 29 septembre pour un grand rassemblement de VE, place des Dômes à Rivesaltes, organisé par Bob et Lame66.

En arrivant le vendredi soir, je vois la patrouille de France qui survole Rivesaltes, avec les fumigènes bleu, blanc, rouge dans le bon sens. Je me dis que, là, il a fait fort Bob ! :mdr3:
Renseignement pris, il ne s’agit que d’un entrainement, simple coïncidence.

Je me rend donc place des Dômes où une animation fébrile règne. La plupart des exposants sont présents.

Le temps de saluer quelques connaissances et nous rejoignons notre hôtel à quelques centaines de mètres, la borne rapide de la station Total juste à côté permet de recharger les véhicules pendant que nous dînons.

Samedi, retour place des Dômes :

Nous retrouvons les autres participants dont plusieurs membres de l’ACOZE qui ont fait le déplacement : Fabien, Bigfoot, Bipbip, JJp, Crazyfrog, etc. (Ceux que j’ai oublié voudront bien m’en excuser et me le faire savoir afin que je corrige)
Et quelques membres d’autres associations : LFC (Anne Sophie, Seb), Le VE je le Veux (Jean-Claude)

Les autorités locales inaugurent la manifestation en coupant le ruban traditionnel au couleurs Catalanes.

Les véhicules industriels sont également présents : Colibus, Goupil, Nissan E-NV200, Berlingo, etc.

Il y a aussi quelques véhicules plus exotiques tels ce VE chinois (City Fun), le camping car autonome, le Tuk Tuk électrique ou la Kyburz E-Rod Suisse.

Marc présentait sa Dacia électrique (immatriculée en Roumanie ; trop difficile à homologuer en France). On la reverra un peu plus tard aux Baléares.

Les deux roues sont également bien représentés, entre autres avec Guillaume et sa Zéro présent au VET (il devait être de la partie rallye aux Baléares mais ne pourra finalement pas venir).

Les enfants ne sont pas oubliés et peuvent essayer des trottinettes électriques, des Segway ou des petites voitures électriques.

Enfin les élèves (très motivés) du Collège Joseph Anglade de Lézignan-Corbières présentent leurs réalisations dont le projet e-care.

L’ACOZE n’est pas oublié puisque nous avons un stand où nous avons pu recevoir quelques personnes pour répondre à leurs interrogations sur le VE.

Vers 17 h 30 la fête est malheureusement interrompue par de grosses ondées.

Nous nous rendons alors à Port Vendre où une réception nous attend dans un très beau restaurant en bord de mer.

J’allais oublier l’essentiel : le défi
132 voitures électriques enregistrées, plus les Motos, Vélos Électriques soit environ 200 véhicules.

REVER : Rallye, Circuit en V.E. le long de la côte Catalane.

Nous avons rendez-vous, pour cette partie du parcours, sur le port de Banyuls.
Un petit déjeuner nous y attend.

Pas de chance, en me rendant sur place une Swift vient m’emboutir alors que je me suis arrêté pour laisser passer un piéton sur un passage protégé.

L’arrière de ma Zoe est bien abîmé : le pare choc pend et la porte de coffre ne ferme plus. La Swift, elle, repartira sur un plateau.
Le reste du voyage me semble bien compromis :scratch:
Après les formalités d’usage je me rends, malgré tout, au point de rendez-vous.

Bien sûr, j’arrive bon dernier et une nuée de sauterelles a tout dévoré. La propriétaire du bar, compréhensive, me prépare quelque chose, merci à elle !

Marc, le concepteur de la Dacia électrique, redresse ce qu’il peut à l’aide de ma barre de remorquage et remet en place les différents éléments à grands coups de Scotch.

La Zoe est comme neuve (enfin presque, le coffre ne ferme plus et nous devons le condamner de l’intérieur)

Nous partons donc en direction de Roses en Espagne par la côte.

Une petite pose au Coll dels Belitres, juste après un poste de douane désaffecté pour admirer la vue et le monument aux exilés Républicains Espagnols.

Et nous arrivons à Roses.

Où après la traditionnelle photo de famille :

Un copieux buffet à base de plats espagnols nous attend.

Ensuite de quoi, après de rapides au revoir nous quittons le groupe pour nous rendre à Barcelone où nous devons prendre le bateau pour Minorque.

REVER : Rallye, Circuit en V.E. Barcelone et les iles Baléares (Minorque).

Nous partons vers 15 h de Roses en direction de Barcelone afin d’embarquer pour Minorque.
L’enregistrement est prévu à 20 h 30, environ 170 kilomètres. A priori c’est facile. Nous prenons quand même l’autoroute pour assurer.

Pour moi la distance est trop grande, nous arrêtons donc à Figueres pour recharger.
Malheureusement le propriétaire de la carte est parti sur une autre borne pour charger un autre véhicule et ma charge s’arrête.

J’essaie toutes les cartes en ma possession et la carte Chargemap déclenche la charge (je ne sais pas si c’est un hasard, elle n’est pas marquée compatible Chargemap, nous n’avions pas d’autre carte Chargemap en cours de validité).
Après essais ce sera la seule carte à fonctionner.
Je charge sans problème mais la Zoe suivante fera disjoncter la borne.

Nous en serons donc quitte pour nous arrêter à nouveau, à Gerone cette fois, nous en profitons pour boire un café.

Je repars devant sans attendre la fin de charge des autres véhicules. Au départ tout se passe bien, mais à 54 km de Barcelone, bouchon, tout le monde est arrêté.
J’arrive cependant un peu après 20 h 30 à l’embarquement, la Tesla est déjà arrivée, Jacob (notre guide Catalan) me guide vers le parking et s’occupe de négocier avec le personnel de l’embarquement, heureusement c’est un vrai labyrinthe.
Les autres arriveront petit à petit, le dernier arrivant à l’extrême limite.

Finalement nous pouvons tous embarquer :

Nous prenons une pizza (pour faire honneur à la gastronomie locale).
La traversée dure environ 10 heures et nous pouvons profiter des fauteuils pour dormir un peu.

Au petit matin nous arrivons à Ciutadella sur l’île de Minorque.
Nous profitons de la recharge de ma Zoe, qui en a bien besoin, pour prendre un bon petit déjeuner et visiter la ville (très belle).

Et nous voici repartis sur l’ile de Minorque :


Parcours principaux.

Koldo nous accueille pour 3 jours dans sa belle maison entre Es Marcadal et Fornells, un grand merci à lui !
Il y a même une piscine mais le temps ne nous permettra pas de l’utiliser. 🙁

Koldo milite pour le VE en général et pour l’implantation de bornes aux Baléares.

Nous allons ensuite visiter Fornells situé sur une magnifique baie et déjeuner de tapas dans un restaurant du port.

L’étape suivante sera à Port Mahon où nous avons rendez-vous sur le port, là, nous côtoyons le Club Med en escale.

Puis nous nous rendons au siège de la Communauté de Minorque où nous attend un accueil chaleureux des principales personnalités de l’île.

Je laisserai ma Zoe pour la nuit pour économiser l’énergie, pas de problème elle sera bien gardée.

Ensuite nous allons diner sur le port.

Le lendemain nous nous rendons à nouveau à Port Mahon dans les petites rues du centre ville pour un contact avec la population.

Notre tour de l’île se poursuit par la visite d’une centrale photovoltaïque au sol à Sant Lluis dans le sud de l’ile.

Après une excellent paella offerte par Koldo nous partons pour visiter le nord de l’île et le Cap de Cavalleria.
Le vent s’est levé et souffle très fort, la mer est formée et offre des vues splendides.

Puis nous nous rendons dans une jardinerie alimentée par des panneaux solaires, dans le centre de l’île à Ferreries, où nous avons, encore une fois, reçu un excellent accueil et nous sommes repartis avec une petite plante offerte par la direction.

La journée s’achèvera par un rendez-vous à l’Hôtel de ville de Ciutadella et une nouvelle visite de la ville.

Nous y avons reçu un excellent accueil.
L’île est très belle, les routes sont parfois très étroites, limites pour la Tesla qui devait souvent serrer dangereusement les murets des petites routes.
Malheureusement nous y avons laissé plusieurs bornes en panne, il y a vraiment un problème avec certaines Zoe, personnellement je n’ai eu aucun problème, par contre la Zoe 40 ne chargeait pas toujours à 22 kW et a fait disjoncter plusieurs bornes. 🙁

Zoe restera à Ciutadella pour recharger sur une borne à proximité de l’Hôtel de ville afin d’être au maximum en arrivant à Majorque.

Demain nous partons pour Majorque.

REVER : Rallye, Circuit en V.E. Barcelone et les iles Baléares (Majorque).

Nous reprenons le bateau à Ciutadella en direction de Majorque.
Le vent est fort et la mer un peu formée.
La traversée est assez courte (environ 3 heures)

Juste le temps de boire un verre, de piquer une tête virtuelle dans la piscine vide et nous arrivons à Alcùdia.

Nous nous rendons à l’hôtel pour prendre nos chambres et nous devons déjà nous rendre sur une place où se prépare une foire pour rencontrer les autorités locales.

Puis nous allons déjeuner d’un sandwich dans un bar de la vieille ville, tous les restaurants sont fermés. 🙁

Heureusement nous pourrons nous rattraper pour le dîner.

Le lendemain matin un petit déjeuner nous attend au bord de la piscine d’un hôtel de luxe.

Un club de voitures électriques style ancien nous y rejoint. http://www.lorycelectric.com/en/home/the-racing-machine

Un des conducteurs m’a dit qu’elle avait une batterie 100 V et que les moteurs consomment 600 A (mais je ne suis pas sûr, il n’avait pas l’air très au courant et elles ont une sacré pêche 😐 ).

Nous prenons ensuite la direction de Manacor via Capdepera où on nous attend pour le déjeuner.

Nous nous rendons enfin à Palma où le Diario de Mallorca organisait une conférence autour de la mobilité électrique avec de nombreux invités.

Je préfère montrer le moteur que l’arrière de ma Zoe (plusieurs personnes viendront demander des renseignements). J’en profite pour faire un peu de pub pour l’ACOZE même si je ne suis pas certain que nous fassions beaucoup d’émules.

Les débats sont assez animés entre les différents représentants des collectivités et le représentant Tesla de l’île tout le monde n’étant pas d’accord sur les moyens à mettre en œuvre.

Il y a même une page entière dans le journal le lendemain.

Il y est dit, entre autres :

« Marc Pons rappelle que le Gouvernement prévoit d’approuver en décembre un projet de loi pour qu’en 2035 il n’y ait aucun véhicule diesel ni thermique en circulation dans les îles avec l’objectif d’être en accord avec les accords de Paris qui marquent 2050 comme l’année pour l’abandon total des énergies fossiles et le passage aux renouvelables. »

Nous devons nous rendre à la grande manifestation de la mobilité électrique de Barcelone le 6 octobre.
Il nous faut donc quitter, à regret, les Baléares et nous prenons le bateau à Palma en direction de Barcelone vers 11 h 00.

Nous arrivons vers 19 h 00 à Barcelone.

Samedi matin visite de la ville avec l’incontournable Sagrada Familia.

Petite déception : toutes les bornes municipales qui étaient gratuites en 2017 sont devenues payantes et nécessitent donc un badge et comme nous sommes samedi la municipalité est fermée, donc impossible de s’en procurer un.

Vers 15 h nous nous rendons à l’exposition de véhicules électriques près de l’arc de triomphe où Bob et Koldo sont interviewés par les média locaux.

Après une rapide visite des lieux, je pars en quête d’une borne. Je n’en trouverai pas moins de 22 dans un immense centre commercial, seulement elles ne chargent qu’à 7 kW.
Bob et Marc ont un plan pour pouvoir charger sur une borne rapide, je m’y rends donc et là, pas de chance, quand nous nous apprêtons à brancher Zoe la borne affiche « Borne réservée » 🙁 🙁 🙁

Marc nous apprend que la réservation n’est valide qu’un quart d’heure, il ne nous reste plus qu’à espérer que celui qui a fait la réservation sera en retard.

C’est le cas mais aussitôt la borne repasse en réservé. 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁

Quelque temps après arrive une Tesla et le propriétaire nous apprend qu’il lui suffit de surveiller la réservation sur son appli et de relancer dès que celle-ci arrive à échéance.

Bon, il est assez sympa et ne charge qu’un quart d’heure, juste de quoi rentrer chez lui.

Il nous apprend aussi que, sur cette borne, il a eu une amende de 260 € pour être resté trop longtemps (un peu plus d’une heure) 8|

Nous repartons en direction de Perpignan, il ne reste plus que Bob66, Bob, Marc et moi. Nous devons nous retrouver à une borne de Gerone en passant par l’autoroute. Je ne comprend pas. Ils sont partis devant moi, ils vont plus vite ayant plus d’autonomie et pourtant j’arrive le premier.

Je me mets en charge. Les 2 Bob et Marc arrivent suivis d’une Ioniq avec des enfants qui rentre sur Barcelone. Nous lui laissons la place. Arrive alors une Leaf, 5 véhicules en attente de charge sur une borne à 1 h du matin :gene2:
Il faut dire qu’elle est gratuite et à 200 m de l’autoroute.

Marc sera le dernier à partir, comme il est le plus long à charger, il nous a laissé la place, sympa.
Après c’est le retour à Nantes, sans problème.

Un grand merci à Lame66 pour l’organisation de ce rallye, à Koldo qui nous a reçu chez lui à Minorque, à Jacob omniprésent tout au long de la partie Espagnole (Catalane) pour nous rendre le voyage aussi agréable que possible avec une réelle réussite, aux autorités locales et aux personnes qui nous ont accueillis avec une extrême gentillesse, aux participants avec qui ce fut un plaisir de partager ce périple, et surtout à Bob qui a eu le grain de folie nécessaire pour organiser ce rallye et pour l’immense travail que ça représente.

Rédaction: Jean-Nöel


Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partenaires

Freshmile

PlugSurfing

Altima

EP-Tender

Electric'cars

Prochains évènements

Aucun évènements prévu pour le moment.

Nos documents

Tableaux charge

Flyers

Disques de recharge

Suivez-nous sur Twitter

Archives