Compte rendu de la réunion GEME en Alsace

  • 0

Compte rendu de la réunion GEME en Alsace

Compte rendu de la réunion GEME en Alsace

L’ACOZE étant adhérente de l’association Grand Est Mobilité Électrique (AVERE Grand Est), Alain REVAULT (Président de l’ACOZE) a participé à la première réunion de travail de la GEME/Alsace le 17 janvier 2019.

Voici le compte rendu de cette réunion (en gras les interventions de l’ACOZE):

Compte-rendu Réunion GEME en Alsace 2019 01 17 chez Hager Electro – Obernai

Présents :
Boidron Isabelle – ES Énergies Strasbourg
Chabod Eléonore – ENEDIS
des Robert Ludovic – EDF
Espinasse Carole – La Poste
Goetz Sabine – Région Grand Est
Grandjean Bruno – Pôle Véhicule du Futur
Helfter Marc – Hager Electro
Ohrel Alde – Electric Cars
Revault Alain – ACOZE

* tour de table
* Rappel du contexte de création de Grand Est Mobilité Électrique
* Discussion autour des attentes, besoins et propositions des acteurs présents

Les sujets évoqués ont été
• le niveau encore faible des commandes de véhicules électriques malgré les enjeux de livraison dans les zones soumises à des restrictions de circulation, et les incitations supplémentaires à mettre en place,
la nécessité de faire du lobbying auprès des collectivités,
la nécessité d’améliorer la communication auprès du grand public,
le problème de l’accès à la prise dans les copropriétés anciennes,
• la reconversion prochaine de la filière automobile avec l’enjeu de la limitation à 95 g de CO2 / km,
• l’importance de la charge en entreprise et le manque d’expertise des services généraux,
• l’impact des problèmes concrets comme la recharge à domicile d’un véhicule de service, l’organisation du remboursement,
l’importance de la disponibilité des bornes et de la qualité du SAV,
• les annonces d’EDF sur l’électromobilité,
l’entrée en lice des pétroliers (Total, Shell…),
• la nécessité de se positionner en complémentarité sans refaire ce que les autres font déjà,
le besoin de continuer à éduquer et informer, de faire du lobbying auprès des bons acteurs,
• la prise de conscience de la Région sur l’électromobilité,
• l’importance future de la livraison électrique,
la nécessité de communiquer au plus près du terrain (maille départementale…) ou à l’occasion de grands événements,
• le côté frustrant de l’organisation d’événements (par ex : 50 inscrits, 10 présents),
• la nécessité d’un argumentaire partagé,
• la possibilité d’aller voir à Stuttgart comment ils font pour bannir le diesel du centre-ville,
• identifier qui livre avec qui et comment et aller les voir,
• l’offre de véhicules pour artisans très limitée,
• l’interaction avec l’hydrogène,
• l’idée de s’appuyer sur les ambassadeurs de la mobilité financés par l’ADEME dans les collectivités (une dizaine sur le territoire de la Région Grand Est),
• la nécessaire réflexion sur le positionnement de GEME par rapport à l’ADEME, etc.
• l’importance de savoir qui fait quoi, cartographie de ce que fait l’AVERE, se situer comme aiguilleur : ce n’est pas l’objet de refaire ce que les autres font déjà, se situer en amont,
• discussion sur l’opportunité d’avoir un site de référence : mais il faut faire venir les gens sur le site, c’est compliqué,
la participation à un salon comme EVS32 (mais cher, et dépend de ce que l’on veut en faire),
la nécessité de toucher les différents publics de manière ciblée,
• la possibilité de s’appuyer sur le réseau des métropoles du Grand Est qui se constituent en réseau et se réunissent plusieurs fois par an : profiter d’une rencontre pour parler de la, mobilité électrique,
• le travail de la Région sur les aspects de la commande publique (existe un groupe projets entre élus de la Région sur la mobilité électrique),
• la nécessité d’un flyer détaillant qui contacter pour la mobilité électrique à l’échelle de GEME (pour les membres et à l’extérieur),
l’opportunité que constitue la Foire Européenne de Strasbourg en septembre : cherche des partenaires pour le stand électromobilité ; possibilité d’organiser des conférences en marge,
• la préoccupation que constitue la mobilité électrique dans le rural (une AMI en réflexion sur ce sujet),
• la manif des 15 et 16 mai à la Région à Strasbourg (forum des mobilités durables), une,session sur le véhicule électrique,
• la volonté de rencontrer les autres adhérents GEME au premier semestre 2019.

En résumé, les actions prioritaires identifiées sont les suivantes :
* Organisation d’une démarche collective à la Foire Européenne – pilote : A. Ohrel
* Recherche d’une porte d’entrée vis-à-vis des métropoles du Grand Est – resp : S Goetz.
* Recherche d’un contact avec les ambassadeurs de la mobilité – resp : S. Goetz.
* Voir au sein du CA GEME pour une rencontre adhérents au premier semestre – resp : B. Grandjean.

Prochaine réunion :
1er mars de 10h à 11h en visioconférence pour retour du CA GEME du 7 mars et autres actions.


Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Prochains évènements

Pas d'évènements prévus pour le moment.

Nos documents

Tableaux charge

Flyers

Disques de recharge

Suivez-nous sur Twitter

Archives