Présentation et essai de la e-208 sur Strasbourg

  • 0

Présentation et essai de la e-208 sur Strasbourg

L’ACOZE France a pu effectuer deux essais de la nouvelle Peugeot e-208 à Strasbourg, le 4 novembre 2019 (grâce au passage d’une caravane de présentation), et également le 12 mars 2020. Nous constatons que cette voiture électrique sera une concurrente sérieuse à la nouvelle Renault Zoé.

Les fans de Peugeot qui s’étaient tournés vers Renault, faute d’offre hormis la Peugeot Ion auront de bonnes raisons de revenir à leur marque préférée.

La e-208 se distingue des arrondis de la Zoé avec des lignes plus prononcées et une surface vitrée plus faible. Nous avons essayé la finition « GT-Line », qui correspond à la finition « Intens » de sa concurrente. Les sièges de la e-208 sont enveloppants et tiennent le conducteur très bien en virage, et le confort à l’arrière est correct. Une fois le petit volant baissé et un bon réglage du fauteuil, la visibilité de l’instrumentation en 3D est parfaite.

Nous avons pu tester les 3 niveaux de puissance, entre 89ch (mode éco) et 135ch (mode sport) et les deux niveaux de récupération appelés « brake » qui renforcent l’effet de freinage régénératif du moteur électrique. Si le mode « sport » est très appréciable pour doubler ou rentrer sur une autoroute, l’effet freinage régénératif est plutôt décevant comparé à des concurrents comme par exemple une BMW i3.

Sur autoroute et départementale, elle est vraiment très agréable à conduire et colle à la route avec une direction précise. Le feutrage des bruits est très bon : on n’entend pas le sifflement du moteur, uniquement les bruits de l’aérodynamisme.

Notre deuxième essai a eu lieu avec une température extérieure de 15°C, sur un itinéraire de test de 120 km, composé de 60 km d’autoroute à 130 km/h, 30 km de voies rapides à 110 km/h et 30 km de voies normales avec traversées de villages. Au départ, la batterie était chargée à 100% mais avec seulement 255 km d’autonomie annoncée, calculée en fonction du style de conduite des essayeurs précédents (avec une consommation élevée de 25 kWh/100 km). Nous avons terminé notre essai avec une consommation totale de 17,1 kWh, ce qui nous fait penser qu’une autonomie réelle (hors autoroute) de 350 km paraît tout à fait atteignable.

Nous avons conclu notre essai avec un échange avec le responsable technique de la caravane de présentation en présentation notre flyer et notre livret, qu’il a trouvé très clairs et utiles.

Au niveau du prix, cela reste élevé mais moins cher qu’une Zoé au même niveau de finition, et certaines options comme l’AEBS sont de série.  Elle est accessible pour 380 €/mois (maintenance et extension de garantie incluses) sur 48 mois avec 15000 km/an et sans apport, avec la peinture métallisée et avec l’option d’un chargeur 11 kW.  Les livraisons avec l’option de chargeur triphasé à 11 kW sont retardées jusqu’au mois d’août. Nous espérons que cette nouvelle concurrence fera baisser les prix, qui sont encore un frein important pour la démocratisation des véhicules électriques.

Rédaction : Comité Directeur de l’ACOZE France.


Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Prochains évènements

Pas d'évènements prévus pour le moment.

Nos documents

Tableaux charge

Flyers

Disques de recharge

Suivez-nous sur Twitter

Archives