Proposition d’amélioration de l’information à destination du public sur les infrastructures de recharge

  • 3

Proposition d’amélioration de l’information à destination du public sur les infrastructures de recharge

Tags : 

ACOZE FRANCE propose d’améliorer l’information à destination du public sur les infrastructures de recharge

De plus en plus souvent dans les médias, on entend les chiffres concernant le nombre de bornes de recharge pour véhicule électrique à disposition du public. Fin 2019, il devait y avoir plus de 28 600 points de recharge (notons qu’une borne peut proposer plusieurs points de recharge). Pour fin 2021, l’objectif est de 100 000. Pourtant, les bornes ne sont pas toutes égales.

ACOZE FRANCE a donc mené une enquête sur la qualité de l’information destinée aux usagers de véhicules électriques, et s’est donc tournée vers ETALAB, responsable de l’Open Data en France et qui produit le fichier consolidé des Bornes de Recharge pour Véhicules Électriques. Deux indicateurs ont retenu notre attention :

  • Le nombre de points de recharge rapide ouvert au public, en particulier sur les autoroutes.
  • Les vitesses de charge maximales.

Capture d'écran du fichier de l'ETALAB

Force est de constater que la communication publique faite sur ces sujets est floue, voir en contradiction avec l’arrêté du 12 janvier 2017 relatif aux données concernant la localisation géographique et les caractéristiques techniques des stations et des points de recharge pour véhicules électriques (JORF n°0011 du 13.01.2017).

Pour rappel :

  • Un point de recharge: c’est une interface associée à un emplacement de stationnement qui permet de recharger un seul véhicule électrique à la fois.
  • La puissance maximale de charge : c’est la puissance maximale délivrée à chaque point de recharge.

Le nombre de points de recharge

Le chiffre de 2551 points de recharge rapide ( > 24 kW ) ouverts au public est publié par AREVE-GIREVE. La consultation des sites des opérateurs de borne (par exemple Chargemap, Freshmile, Izivia…) ne permet pas de retrouver ou confirmer ce chiffre, qui semble en réalité inférieur.

Le fichier de l’ETALAB contient peut-être un début d’explication à ce décalage. Certains points de recharge sont renseignés avec le nombre de prises et non le nombre de véhicules qui peuvent charger à la fois. Par exemple une borne tri-standard de Carcassonne est renseignée avec 3 points de recharge alors qu’un seul véhicule peut charger à la fois. Il semblerait donc que les gestionnaires de bornes communiquent les mauvais chiffres sur le nombre de points de recharge.

La puissance maximale de charge

Toutes les bornes tri-standard sont indiquées avec une puissance maximale de charge de 50 kW en CCS, 50 kW en CHAdeMO, 43 kW ou 36 kW en Type 2. Certaines ne peuvent délivrer en réalité plus de 36 kW ou 40 kW même en CCS/CHAdeMO.

En cause : la présence de batterie tampon, la limitation de l’ampérage coté borne et les batteries 400 V des véhicules électriques actuels, et la recharge de plusieurs véhicules sur la même borne. Ces problèmes vont s’accentuer avec les bornes THP (Très Haute Puissance). Par exemple, seuls les véhicules à batterie 800 V ont l’assurance de bénéficier de la puissance maximale affichée sur les bornes THP. Pour les autres cela va dépendre des limites d’ampérage coté borne : cette donnée n’est pas publiée à ce jour.

En conséquence, ACOZE FRANCE a demandé une clarification auprès du Ministère de la Transition Écologique pour :

  • S’assurer que le nombre de points de recharge rapide soit bien calculé selon les modalité de l’arrêté du 12 janvier 2017 et non avec le nombre de prises.
  • Modifier l’arrêté du 12 janvier 2017 pour ajouter les informations suivantes dans les fichiers d’échange :
    • les caractéristiques des batteries tampons si présence il y a
    • la puissance maximale de charge pour véhicule 400 V
    • la puissance maximale de charge pour véhicule 800 V
    • le mode de partage des puissances de charge si plusieurs véhicules chargent sur la même borne
    • la présence ou non d’un dispositif de visualisation des puissances instantanées de charge
    • la localisation (autoroute à péage ou non, hors autoroute)

Une première réponse favorable a été faite par le Ministère de la Transition Écologique le 18 septembre, pour transmettre et appuyer nos propositions aux institutions concernées : ETALAB, GIREVE, AVERE FRANCE. Cela suivra son cours, et nous vous tiendrons au courant.


3 Comments

Pascal Arnould

septembre 22, 2020at 8:49

Bonjour. Au paragraphe « La puissance maximale de charge », vous parlez de batterie tampon dans certaines bornes. Pourriez vous me communiquer une source fiable qui confirme cela ? Merci
Bien cordialement.

Pascal Arnould

septembre 22, 2020at 5:45

Merci beaucoup pour la réponse et les liens.
Bien cordialement.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Prochains évènements

Pas d'évènements prévus pour le moment.

Nos documents

Tableaux charge

Flyers

Disques de recharge

Suivez-nous sur Twitter

Archives