Category Archives: Essais

  • 0

Essai Mini Cooper SE Électrique

Tags : 

Rencontre avec le Mini Electric à la Rochelle

Hervé Lorioux a tenu un stand ACOZE FRANCE à la concession BMW-MINI à La Rochelle-Puilboreau à l’occasion de la tournée ElectrifYou, et c’était l’occasion d’essayer une Mini Cooper SE Électrique sur un parcours client. Ce premier essai était trop court pour l’apprécier, ainsi lorsque la date de la rencontre « Et si on parlait véhicule électrique à Pons » fut connue, il a accepté la proposition faite par la concession d’un essai de 48 heures pour s’y rendre en Mini et partager ici son retour d’expérience.
Mini Cooper SE devant la concession
Read More

  • 2

Essai Volkswagen ID.3

Tags : 

Une première impression de la mobilité électrique selon Volkswagen

En complément des essais détaillés des médias spécialisés, Alain REVAULT d’ACOZE FRANCE partage ici ses premières impressions de la nouvelle ID.3.

Par 15° temps moyen, j’ai donc effectué sur mon parcours test de 120 km : 60 km d’autoroute à la vitesse de 130 km/h, 30 km de voies rapides à 110 km/h et 30 km sur voies normales avec traversées d’une ville et de villages, une prise en main d’une ID3 gracieusement prêtée par la concession de VW de Bischheim.

VW ID.3 vue extérieure

Read More

  • 0

Présentation et essai de la e-208 sur Strasbourg

L’ACOZE France a pu effectuer deux essais de la nouvelle Peugeot e-208 à Strasbourg, le 4 novembre 2019 (grâce au passage d’une caravane de présentation), et également le 12 mars 2020. Nous constatons que cette voiture électrique sera une concurrente sérieuse à la nouvelle Renault Zoé.

Les fans de Peugeot qui s’étaient tournés vers Renault, faute d’offre hormis la Peugeot Ion auront de bonnes raisons de revenir à leur marque préférée.

Read More

  • 3

Mon retour d’expérience après 6 ans d’utilisation

La présentation de cbrown sur notre forum Acoze, m’a donné envie d’écrire ce petit retour d’expérience après 6 ans d’utilisation de ma Zoé et mes réflexions quant à son remplacement.

Le choix de la Zoé s’est imposé de lui-même, essentiellement pour des questions d’esthétique et de coup de cœur. Je me suit orienté vers un VE à cause des aides gouvernementale et régionale qui rendaient un achat abordable et la Zoé était la plus pertinente à l’époque, malgré ma commande 6 mois avant sa sortie officielle, sans l’avoir vue.

Je ne regrette absolument pas ce choix surtout pour son chargeur Caméléon que j’ai découvert par la suite (d’où mon pseudo 🙂 ) Le seul VE de sa catégorie à pouvoir charger de 3 kW à 43 kW sur une prise T2 (pour les premières Zoé). S’il est vrai que l’entretien est moins cher, qu’il y a moins de pièces mécaniques en mouvement, le remplacement de composants électriques peut coûter très très cher. La conception peut même faire pleurer, comme le volant où les commandes ne sont pas remplaçables sans changer le volant. Ce dernier point n’est pas inhérent au VE mais à toutes les Renault.

L’entretien coûte de 90 € à 250 € par an en fonction des petites ou grosses révisions.
Ce qui a été fait en gros sur ma Zoé :

  • Le moteur changé 2 fois (sous garantie) :
    • bruit aigu à basse vitesse entre 15 et 30 km/h,
    • bruit sourd entre 70 et 90 km/h.
  • Le volant car la commande de régulateur ne fonctionnait pas !!! Un volant pour un interrupteur !!! (prise en charge à 85 %, malgré le contrat losange où le volant est considéré comme une pièce de décoration non nécessaire au véhicule, c’est véridique).
  • Le logo avant dont la couche bleutée se décollait (sous garantie).
  • Remplacement de la batterie 12 V qui avait atteint un état de santé de 75 %.
  • La reprogrammation des ordinateurs pour récupérer une santé de batterie de 75 à 98 %, aujourd’hui redescendue à 85 % (prise en charge à 100 % hors garantie).
  • En carrosserie à cause du conducteur :rouge: réparation du pare-chocs arrière, changement de la portière conducteur.

Actuellement je suis en phase de réflexion pour changer ma Zoé ou remplacer ma C4.
Dans les véhicules que j’ai essayés, mon classement était : I3 (coup de cœur), e-Niro, Leaf, Kona.
Sans le coup de cœur, je placerais le e-Niro en premier, mais la i3 garde la tête à cause de son option chargeur à 11 kW en T2.
J’ai bien écrit était car, maintenant, mon critère principal est le chargeur en T2, car à chaque fois que j’ai chargé à l’extérieur, c’était sur une 22 ou une 43 kW et c’est vraiment un plus de pouvoir charger à ces puissances. Si les #combo ou #chademo étaient plus répandues, je ne me poserais pas la question. Pour moi, la charge mini à 22 kW reste primordiale quand on ne charge pas à domicile.
Que me reste-t-il comme choix aujourd’hui ? Que des modèles bien trop chers, la I3, la TM3.

Mes autres critères sont :

  • Les aides à la conduite, dans l’ordre, léger avantage pour la Leaf, elles sont toutes dans un mouchoir de poche. 🙂
  • Le confort, I3, Leaf, e-Niro, Kona.
  • La facilité d’utilisation, la i3 gagne haut la main et la Leaf, dernière du classement ; j’ai vraiment eu du mal à me faire aux commandes au volant, et à la lecture de l’ordinateur de bord.
  • Le look, e-Niro, I3, Leaf, Kona.

Si à l’origine mon projet de remplacement devait se faire pour juillet 2019, j’ai reporté mon changement pour voir arriver la DS3 Crossback, la 208, la e-Clio ou Zoé 2. La bataille, à mon niveau, va se jouer entre la i3, la DS3, la 208 disponible en 2019, notamment à cause du chargeur à 11 kW, qui est mieux qu’un 7 kW.

Blaise alias Cameleon 🙂

Réagir sur le forum https://forum.acoze.org/viewtopic.php?f=191&t=12594&p=260032#p260032

Hashtags: #ve #ev #acoze #electricvehicle #vehiculeelectrique #zoe #i3 #eniro #kona #leaf #telsa


  • 1

24 heures en Zoe Life R75

Préambule

Depuis son renouvellement de gamme en janvier 2017, par l’ajout d’une batterie de capacité doublée par rapport à la première génération (41kWh au lieu de 22kWh), Renault a aussi modifié légèrement sa gamme Zoe. En plus de la version Edition One, les versions existantes (Life, Zen et Intens) se sont vues amputées de certaines fonctionnalisées passées en option.

Les 2 moteurs – chargeurs, anciennement R240 et Q210 ont été améliorés pour être plus « efficient », notamment au niveau de la charge lente, dite à domicile, principalement pour le moteur Renault qui se nomme maintenant R90. Le Q90 remplaçant, lui, le moteur Continental Q210. Ce Q90 propose toujours la charge théorique en 43kW, mais reste nettement moins performant en charge lente par rapport au R90. Les autonomies théoriques en NEDC sont aussi différentes (403 km contre 380 km).

Enfin, Renault a introduit discrètement une version allégée du R90, appelée R75 et réservée à la version Life 2017. Ce moteur, d’après Renault, est identique en tout point au R90, à l’exception de sa puissance et son couple qui donnent respectivement 75 ch/57 kW – 210 Nm pour le R75 et 92 ch/68 kW – 220 Nm pour le R90.

La vitesse maxi est identique pour tous les modèles, soit 135 km/h. Renault affirme que la différence entre les R75 et R90 est faible et qu’en pratique, l’utilisateur ne s’apercevra de rien. Pourtant, il doit bien y avoir une différence, ne serait-ce qu’au niveau du coût de fabrication. Autrement pourquoi avoir introduit ce nouveau moteur ?

La Life est livrée en standard avec des jantes 15’’ (185/65 R 15) qui limitent la perte d’autonomie en roulement, offre un peu plus de « confort » sur route dégradée et coûtent aussi moins chers en remplacement. Est-ce que cette monture joue un rôle dans la perception identique de ce moteur R75 par rapport au R90 qui équipent les autres versions chaussées en 195/55 R 16 ?

Autre différence notable de la Life, l’absence du Rlink avec son écran tactile en option. La différence de prix correspond à la version Zen.

Si la Life n’a pas cet écran tactile, donc de Rlink, elle a la capacité d’être connectée avec ZE Service (en option) qui, via Smartphone, permettra de contrôler la charge et autres paramètres, à distance.

Pour voir en détail toutes les différences d’équipements, il suffit de se connecter sur le site de Renault (https://www.renault.fr/vehicules/vehicules-electriques/zoe/comparer.ENS_MDL2PSP1SERIESPE3.html).

 

Test pratique de la Life R75

Une fois n’est pas coutume mais je dois saluer l’investissement de la concession Renault ALCA Automobile à Saverne (95 rue de Dettwiller) qui n’a pas hésité à mettre à ma disposition cette Zoe Life R75 ZE40. Vous y trouverez un commercial en charge de la commercialisation de la gamme VE, bien au courant (c’est le cas de le dire) des spécificités de la Zoe. Monsieur Benoît GASS m’apprend aussi que depuis cette année, ils sont habilités à entretenir les véhicules électriques de la marque et qu’à partir de 2018, ils pourront même intervenir sur toutes les réparations de tous les composants électriques, en plus des réparations plus classiques. Cette information est importante à préciser car les concessions dites « ZE Ready » sont encore assez rares.

Il y a sur l’emplacement multiconcession deux bornes de charge accessibles aux heures d’ouverture (voir Chargemap : https://fr.chargemap.com/renault-saverne.html). Celle de Renault qui est une borne en Type 3c avec badge Renault, accessible aux heures d’ouverture. Il est prévu qu’elle soit bientôt changée par une Type 2 qui, on l’espère, sera accessible 24/24 – 7/7. Une autre borne, aussi en T3c, juste à côté, à 20m, dépend de la concession Nissan, appartenant au même groupe Andreani.

Le temps de régler les papiers et je prends possession de cette Zoe Life. Rien de bien changé par rapport aux premières générations. Je suis en terrain connu.

Read More

  • 1

Escapade en Allemagne à bord d’une TESLA de location

Du 14 au 16 juillet, nous avons décidé de récupérer nos petits enfants chez notre fille résidant dans la banlieue de Bonn, en voiture électrique. Donc, notre choix s’est porté sur la location de la TESLA 70D de la société locale (Saverne) : Premium VE. Nous avions l’honneur d’être ses premiers locataires.

L’itinéraire

L’itinéraire aller comme celui du retour sera : Wasselonne – Hochfelden – Haguenau – Lauterbourg – A65 ( proximité de Landau) – A61 ( proximité de Mainz) – A48 (passage sur la Moselle) – E3 (axe Francfort – Köln) : 370 kms avec une durée prévisionnelle de 4 heures. Sur cet itinéraire sont implantés uniquement deux Superchargers TESLA : sur la A61, à Waldlaubersheim à 240 kms, et sur la E3 à Mogendorf à 340 kms.

Récit avec photos

13 juillet fin d’après-midi

Prise en charge du véhicule, constitution du contrat très simple, toutefois prévoir avant avec sa banque, l’autorisation éventuelle de dépassement bancaire due à la valeur élevée de la caution, émise sous la forme d’une empreinte bancaire (somme prélevée non débitée), la carte bancaire GOLD est vivement conseillée. Prévoir un montant plus élevé que la caution.

Après c’est l’inspection du véhicule (aisée, car en présence d’un véhicule neuf) suivie des consignes d’utilisation très claires données par le loueur-propriétaire, et enfin, c’est la prise en main de la TESLA jusqu’à la maison.

Image01

Image02

Image03

Image04

14 juillet, départ vers 8h00

Vitesse de croisière : 115 km/h très rarement au-dessus. Autonomie moyenne : 380 km. Dans le premier quart du parcours limité à 90 km/h, l’affichage a indiqué : 470 km d’autonomie.


Image05Après 240 km effectué, et vers 10h45, arrêt pour la première recharge au Supercharger à Waldlaubersheim (très bien indiqué sur le GPS), il restait 122 km d’autonomie.Image06


Image07Consommation moyenne : 17,5 kWh.


Image08
Le Supercharger arrête la charge automatiquement à 90%
(la charge « voyage » programméedans l’auto correspond à 100%).


Image09Un point de restauration et une station carburant sont à proximité.


Après 50 minutes de charge effectuée, pause repas comprise, départ vers 11h30. Après 100 kms et vers 12h30, une charge complémentaire est opérée à Mogendorf, à proximité d’un point de restauration et d’une station carburant. Cette recharge n’était pas nécessaire, mais prévue dans le cas d’une balade familiale locale.

Nous avions souhaité faire uniquement un arrêt à Waldlaubersheim pour le retour.

Image10Image11

Après une charge jusqu’à 90% d’une durée de 20 minutes, départ pour la destination finale située à 35 kms. Durée du trajet dans sa totalité : 5h10 avec les deux pauses ( 4h45 sans la deuxième pause).

15 juillet, Ballade sur Bonn et les bords du Rhin avec toute la marmaille

C’était le premier déplacement en véhicule électrique pour ma fille (mes petits enfants connaissaient déjà la ZOE) : gros succès évidemment. Quelques contacts avec des voisins et des connaissances ont été faits localement, inutile de préciser l’engouement pour ce véhicule, même un propriétaire d’AUDI A6 Quattro a lâché un « sehr schön, warum nicht ! ( très belle, pourquoi pas !). J’ai ressenti un intérêt naissant sur le véhicule électrique après diverses explications de ma part.

Bon encouragement !

Image12Image13

Image14

16 juillet : retour au bercail ( autonomie restante affichée : 250 kms)

Image15Départ vers 8h30, passage de quelques « baustelle » (travaux de voirie), NDA : une autoroute allemande sans « baustelle » n’existe pas depuis des lustres : c’est devenu une coutume. Une première recharge, comme prévu, au Supercharger de Waldlaubersheim ( autonomie restante : 120 kms, comme à l’aller) : 45 minutes de recharge mettant à profit une petite pause casse-croûte avec les enfants.

Sur place une autre TESLA en charge. Son propriétaire, un allemand vient échanger une discussion avec moi : sympa!

Sa destination est en Bavière pour ramener sa petite fille, à sa fille.  Il disposait d’une S85 rouge depuis 18 mois et en est très satisfait, il ne décolle pas non plus des 110/115 km/h sur autoroute qui lui autorise une autonomie de 400 km, suivant l’humeur.

Image16

La deuxième recharge avec arrêt repas à l’AUCHAN de Schweighouse-Haguenau

Restait 100 kms d’autonomie. Comme le véhicule est équipé du chargeur 22kW, pour refaire le plein avec la prise T2 (la prise CHADEMO était utilisée par une NISSAN LEAF), la voiture avait besoin de1h45 de recharge. Disposant d’un créneau de temps d’une heure, j’ai dû arrêter la charge à 78% effectuée. Vers 16h00, véhicule propre, nous avons rendu l’auto à son loueur-propriétaire avec 50% de charge restante (clause dictée dans le contrat) et 840 kms effectués.

Conclusion

Nous avons été charmés par ce véhicule : c’est la classe !

Rouler sur grande distance principalement sur l’autoroute dans le silence : c’est la panacée !

Les pauses recharge n’ont pas été un problème grâce aux Superchargers fonctionnels et à la borne 24/24,7/7 de l’AUCHAN. Nous étions prêts à refaire le trajet en sens inverse dans la foulée : aucune fatigue, pas d’acouphènes, même chez les enfants !

Pour les férus de technique, j’ai pu tester le système d’autopilotage dont le véhicule est équipé, c’est bluffant et très agréable, toutefois dès que le trafic est très dense, il est préférable de revenir à la conduite classique (avisstrictement personnel).

Le GPS est remarquable de simplicité de mise en oeuvre et de précision, seul bémol : la prononciation du nom des villes allemandes est sibylline ! Heureusement les indications sur les écrans (console centrale et tableau de bord)
sont très visibles et précis.

En résumé, à l’heure actuelle, la TESLA est le seul véhicule électrique à permettre ce style de déplacement (temps de voyage quasiment identique qu’en véhicule thermique en ce qui nous concerne) avec un plus : nous sommes obligés de faire des pauses qui sont bénéfiques pour la décontraction des jeunes enfants entre autre et pour la sécurité de conduite.

Opération à renouveler !

Article d’Alain REVAULT Co fondateur de l’ACOZE


  • 0

A peine 40 ans et déjà infidèle

Récit du 28 février 2015 par Breton du forum http://renault-zoe.forumpro.fr

Aujourd’hui j’ai 40 ans, et je me rends avec ma Zoé au centre-ville de Rennes avec la ferme intention de tester des vélos. Dans le parking du Liberté, les deux places réservées aux bornes de recharges sont squattées par 2 TESLA ! Ah oui ? Ah tiens ?!? Ah bon.Je renonce donc à charger et,  je fais mes emplettes.  Je repars route de Saint-Malo et là, devant la concession BMW, une aguicheuse me fait de l’œil …

clin-doeil-i8… et je succombe. Je m’arrête, je tourne autour, je me renseigne et, je lâche l’argument qui tue …

Au fait, je vous ai dit que j’ai 40 ans aujourd’hui ? Vous me feriez ce cadeau ?

… et me voilà lancé dans le vaisseau spatial à toute allure sur la 4 voies, avec une pêche d’enfer et un moteur rugissant à l’arrière Suspect !Et oui, à ma grande surprise le tableau de bord annonce 341 km d’autonomie et un réservoir de carburant. La jeune vendeuse m’explique que le moteur thermique vient alimenter les batteries. Quand j’accélère, ce n’est pas le moteur de transmission qui ronfle mais le groupe électrogène. Ca envoie un peu moins de rêve.Qu’importe ! Je kiffe et crâne, avant de redescendre sur terre, le prix, 145000 €, soit 10 zoés.J’ai beaucoup remercié la vendeuse, je suis monté dans ma zoé, et franchement, je n’étais même pas déçu de repartir certes plus mollement mais dans une vrai voiture confortable et silencieuse.

Zoe-I8-avant

Zoe-I8-arriere


Nos documents

Tableaux charge

Flyers

Disques de recharge

Suivez-nous sur Twitter

Prochains évènements

Pas d'évènements prévus pour le moment.

Archives